Accès membre
Menu
Devenir membre

Communiqué de presse - Assemblée générale de la CCIJ : retour sur une année 2019 calme… avant la tempête

Delémont, le 4 juin 2020 – Pour la première fois de son histoire, la Chambre de commerce et d’industrie du Jura (CCIJ) a tenu jeudi (4 juin) ses assises annuelles à huis clos. Dans le contexte particulier que l’on connaît actuellement, l’association est mobilisée pour soutenir les entreprises membres confrontées à la pire crise économique que la Suisse ait connue depuis la Deuxième Guerre mondiale. Le président Georges Humard a relevé les défis inédits qui attendent l’économie ces prochains mois et la nécessité, pour le monde politique, de restaurer la confiance et de créer les conditions favorables à la relance.   

Consultés exceptionnellement par écrit, les membres de la CCIJ ont adopté sans opposition les différents objets qui leur étaient soumis. Parmi ceux-ci, les comptes 2019 bouclent pratiquement à l’équilibre (-2'900 francs) alors que le budget, adopté par le Conseil général avant la crise du coronavirus, prévoit un excédent de recettes de quelque 20'000 francs. Le barème des cotisations demeure inchangé. L’association comptait, à fin 2019, 461 membres, en hausse de 20 unités, représentant le nombre record de 14'341 emplois. Le volume des documents officiels légalisés par la CCIJ, certificats d’origine, carnets ATA et certificats CITES s’est inscrit en légère augmentation, pour des valeurs toutefois inférieures à celles de l’année précédente.

Dans la foulée de 2018, le millésime 2019 a été marqué par une évolution positive des affaires en Suisse et dans le Jura, malgré une accumulation de facteurs d’incertitudes au plan international au cours du deuxième semestre. Les tensions politiques à Hong Kong, la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine, le feuilleton du Brexit et l’incertitude entourant les relations entre la Suisse et l’Union européenne ont laissé penser que la croissance fléchirait légèrement en 2020, sans imaginer la nature et l’ampleur de la crise qui allait frapper l’économie mondiale dans l’intervalle.    

Sur le plan politique, la CCIJ se réjouit que le Parlement jurassien ait adopté en septembre 2019, à une large majorité, la réforme fiscale cantonale des entreprises. Avec un taux d’imposition en baisse et différentes mesures ciblées, le Jura devient très attractif pour les entreprises innovantes. Cette réforme prend tout son sens dans le contexte actuel de récession où les entreprises doivent être encouragées à se diversifier et à trouver de nouvelles opportunités de croissance.

Les entreprises attendent également des signaux clairs en faveur de conditions-cadres favorables pour générer une reprise rapide et durable. Nous devons en particulier veiller à l’avenir à maintenir les charges qui pèsent sur les entreprises à des niveaux modérés et réaliser les futures réformes de notre système social de manière concertée et équilibrée. Il s’agit par ailleurs de garantir des relations stables avec l’Union européenne, notre principal partenaire commercial, en rejetant l’initiative contre les bilatérales le 27 septembre 2020.

Dans la situation totalement inédite qui prévaut aujourd’hui, les dirigeants de la CCIJ restent toutefois confiants dans la capacité des entreprises membres à faire face à cette crise sans précédent. Elles ont, par le passé, démontré leur résilience à de réitérées reprises. A moyen et long termes, les perspectives demeurent intactes pour des économies innovantes, diversifiées et bénéficiant de conditions-cadres favorables comme la Suisse a su en créer jusqu’ici. Il s’agira, dans les mois qui viennent, de miser sur ces valeurs qui ont fait leurs preuves et assuré notre prospérité.

Personnes de contact :

Georges Humard, président de la CCIJ, tél 032/421 40 90

Pierre-Alain Berret, directeur de la CCIJ, tél 079/322 89 03

photo%20AG%202020

Photo prise lors de l'Assemblée générale 2020 de la CCIJ - de gauche à droite, Me Benoît Brêchet, notaire, Georges Humard, président, Pierre-Alain Berret, directeur et Marlyse Fuhrer, directrice adjointe.