Accès membre
Menu
Devenir membre

RFFA et Loi sur les armes : un double OUI qui donne confiance à l'économie

Le double OUI sorti des urnes ce dimanche (19 mai) aussi bien au plan suisse que jurassien réjouit la Chambre de commerce et d’industrie du Jura (CCIJ). L’association faîtière de l’économie jurassienne salue deux décisions qui contribueront à maintenir la compétitivité de notre place économique et renforceront l’ouverture et la coopération du pays avec nos voisins européens.

Une majorité claire de la population s’est ralliée à la réforme fiscale et financement de l’AVS (RFFA). Tous les cantons l’acceptent, signe que le projet proposé a été perçu comme nécessaire et équilibré. Le compromis élaboré par les Chambres fédérales permet enfin des avancées décisives dans deux dossiers sensibles de la politique suisse. Les statuts fiscaux spéciaux seront abolis, permettant de doter la Suisse d’un système fiscal plus stable, plus équitable et conforme aux règles internationales. Sur le plan social, l’AVS reçoit un ballon d’oxygène bienvenu. La place économique se trouve assurément renforcée par cette combinaison de mesures dont bénéficiera l’ensemble de la population.

Dans le Jura, le OUI l’emporte également à une majorité confortable. Ce score est de bon augure à l’heure où notre Parlement traite du projet jurassien de mise en œuvre de la RFFA. Les statuts fiscaux étant abolis sur le plan suisse, il est impératif désormais d’offrir aux entreprises jurassiennes un cadre fiscal attractif comparable à celui des autres cantons. C’est à cette condition qu’elles pourront continuer à investir, à innover et à créer les emplois de demain dont la région a besoin.   

L’acceptation de la Loi sur les armes assure quant à elle le maintien de la Suisse au sein de l’espace Schengen. Une bonne nouvelle également pour les acteurs économiques qui bénéficient de la libre circulation en Europe, ce qui stimule leurs activités et réduit les coûts de transport. Grâce au visa unique Schengen, la Suisse continuera de bénéficier de l’apport substantiel de touristes venus en particulier de Chine, d’Inde et du Moyen-Orient. Ce vote positif donne également un signal clair en faveur de la poursuite des relations bilatérales avec l’Union européenne, absolument essentielles à la prospérité de la Suisse.